Category Archive 8ème Edition

Bymeds2018

Rapport D’ Activité

Le présent rapport rend compte des activités développées par le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS) du mois de Mai 2007 au mois d’Avril 2008.

Read More

Bymeds2018

ASSISES ECONOMIQUES DU MOUVEMENT  DES ENTREPRISES DU SENEGAL SUR LE THEME:« QUEL AVENIR POUR LE PATRONAT DU SENEGAL ? »

ASSISES ECONOMIQUES DU MOUVEMENT  DES ENTREPRISES DU SENEGAL

SUR LE THEME:« QUEL AVENIR POUR LE PATRONAT DU SENEGAL ? »

I- SYNTHESE DES TRAVAUX

Le 19 avril 2008, le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS) a organisé,  au Méridien Président, sous la présidence  de Monsieur Cheikh Hadjibou SOUMARE, Premier Ministre de la République, la 8éme session de son Assemblée Générale suivie des ses assises économiques  sur le thème : « Quel Avenir pour le Patronat du Sénégal ?».

Read More

Bymeds2018

Communication MEDS

La mondialisation a bouleverse complètement tous les repères sociétaux et organisationnels des entreprises. La concurrence est devenue mondiale, des centres de décisions et de production sont externalisés. L’entreprise actuelle est devenue directement ou indirectement locale et globale à la fois.

Devant cette nouvelle dimension des affaires, l’entreprise est devenue synonyme de stratégie et d’alliance pour survivre et croître.

Ainsi, tous les grands pays du monde protègent leurs industries primaires, secondaires et tertiaires, autour d’un dispositif national d’intelligence économique ou de sécurité économique.

Par ailleurs, les patronats, en partenariat avec l’Etat et la société civile s’organisent autour d’axes majeurs pour soutenir l’économie et lui permettre de résister aux différents assauts des concurrents.

C’est pourquoi, le Mouvement des Entreprises du Sénégal attache une grande importance au développement de la culture entreprenariale dans notre pays  et à la promotion de l’esprit d’entreprise.

Notre grande ambition, c’est de produire l’homme d’affaires du XXIe siècle qui, à partir d’une vision partagée avec les pouvoirs publics, pourra propulser notre pays au rang des économies les plus performantes.

C’est pourquoi nous travaillons à l’avènement d’un patronat fort, structuré, capable de peser sur les décisions de l’Etat.

Nous avons besoin de ce patronat combatif pour défendre les intérêts de l’entreprise et exprimer nos positions devant tous les partenaires.

Hors, la situation actuelle, Mesdames, Messieurs, caractérisée par  la multiplicité des Organisations Professionnelles patronales ne milite pas toujours en faveur de ce patronat fort que nous appelons de nos vœux.

Bien au contraire, elle contribue à la dispersion des forces et parfois, conduit à la fragilisation sur des Chefs d’Entreprises.

Elle brouille surtout la lisibilité de l’espace économique et affaiblit  la position du patronat devant ces différents interlocuteurs.

Nous devons donc remédier à cet à état des faits car toutes nos organisations ont les mêmes missions et les mêmes objectifs ; elles oeuvrent pour les mêmes buts et sont toutes engagées au service de  la défense de l’entreprise nationale.

Nous avons plus de raisons d’être unis que d’être divisés.

Nous devons regarder vers la même direction et faire de nos différentes sensibilités, des complémentarités.

En effet, ces assises, à mon sens, doivent être une opportunité pour procéder à une analyse  objective de notre situation.

Cette analyse doit viser de déceler nos forces et nos faiblesses et de dégager les perspectives souhaitables.

En particulier, nous devons étudier, sans préjugé,  les conséquences de la dispersion actuelle du patronat sur notre statut face au Gouvernement et aux autres partenaires.

Notre souhait est qu’a l’issue de ces assises, nous aboutissions à des consensus forts capables de renforcer la position du patronat national ; lesquels consensus doivent nous permettre de bâtir un cadre de convergence au sein duquel toutes les organisations patronales pourront dialoguer, construire des stratégies afin de défendre énergiquement les intérêts de l’entreprise.

C’est à ce prix que nous pouvons être forts face à nos partenaires et crédibles face à l’Etat.

A défaut d’une structure organique, le patronat sénégalais doit d’aménager un espace permanent de rencontres pour harmoniser nos positions et parler d’une seule voix audible pour défendre nos sociétés et l’intérêt national.

Le Mouvement des Entreprises du SENEGAL (MEDS) en ce qui le concerne, est prêt à prendre à toute initiative devant nous permettre de réaliser :

  • une meilleure harmonisation des positions des Organisations Professionnelles Patronales face aux multiples défis économiques
  • une définition d’un cadre consensuel de concertation des responsables des différentes Organisations Patronales
  • une meilleure prise en compte des préoccupations du secteur privé dans les politiques publiques et  les négociations  autour des conventions nationales  et internationales
Bymeds2018

Discours du Premier Ministre

  • Mesdames, Messieurs les Ministres
  • Mesdames, Messieurs les Représentants du Corps diplomatique et des Institutions internationales
  • Monsieur le Président du Mouvement des Entreprises du SENEGAL,
  • Mesdames, Messieurs les Présidents des Organisations Professionnelles et Patronales
  • Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux et Directeurs Nationaux
  • Mesdames, Messieurs les Chefs d’Entreprises
  • Mesdames, Messieurs les Membres du MEDS
  • Chers Invités,

Read More

Bymeds2018

Discour de M. Mbagnick DIOP – Président MEDS

  • Monsieur le Premier Ministre,
  • Mesdames, Messieurs, les Ministres
  • Mesdames, Messieurs les Représentants du Corps Diplomatique et des Organisations Internationales
  • Mesdames, Messieurs les Présidents d’Organisations Professionnelles et Patronales
  • Monsieur le Représentant de l’Union Européenne
  • Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux
  • Mesdames, Messieurs les chefs d’entreprises
  • Mesdames, Messieurs les Membres du MEDS
  • Mesdames, Messieurs
  • Chers invités,

Read More

Bymeds2018

Les Termes de Référence

THEME : QUEL AVENIR POUR LE PATRONAT DU SENEGAL ?

I.      CONTEXTE

La mondialisation a bouleverse complètement tous les repères sociétaux et organisationnels des entreprises. La concurrence est devenue mondiale, des centres de décisions et de production sont externalisés. L’entreprise actuelle est devenue directement ou indirectement locale et globale à la fois.

Devant cette nouvelle dimension des affaires, l’entreprise est devenue synonyme de stratégie et d’alliance pour survivre et croître.

Read More

Bymeds2018

L’Editorial

POUR QUEL PATRONAT?

Il est aujourd’hui admis que le secteur privé, dans tous les pays,  est le moteur de l’économie, la principale source de création de richesses. Read More