Archives de catégorie Actualités

ParMEDS

La CCIAD rencontre le MEDS: les coulisses d’une audience

Le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD) Abdoulaye Sow, a présenté, lors d’une rencontre tenue, hier mardi, entre le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), la feuille de route de la CCIAD. L’Institution consulaire a dévoilé ses orientations et le calendrier des réformes économiques qu’elle souhaite engager avec le secteur privé. (En images)

Une délégation de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD), emmenée par son président Abdoulaye Sow, a rendu visite, hier mardi, au Meds, à son siège. Une visite qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la relation économique de la Cciad avec le secteur privé.

A l’entame de ses propos, Mbagnick Diop, Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal s’est d’abord réjoui de la visite de la délégation de la Cciad «pour échanger avec le Meds, sur des questions d’intérêt commun

« Mon plaisir est d’autant plus grand qu’il s’agit de la première rencontre officielle entre la CCIAD et le MEDS depuis l’installation de la nouvelle direction de la Chambre de commerce de Dakar », se félicite Mr. Diop.

En effet, pour le Président du Meds, « la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar constitue pour nous, un outil irremplaçable de promotion économique, une institution privilégiée de partenariat inter-entreprises et un espace efficace de coopération et de dialogue entre acteurs économiques. » Il a rassuré la délégation de la CCIAD, soutenant que le MEDS et lui-même accordent un intérêt particulièrement élevé aux activités de la Chambre consulaire. Mieux, le patron du MEDS a réaffirmé son engagement et celui de l’organisation aux côtés de ladite Chambre pour la réalisation de toutes ses missions.

Un membre du MEDS coopté à la CCIAD

Dans la foulée, Mbagnick Diop s’est félicité de la cooptation d’un des membres du MEDS comme personne-ressource, pour collaborer avec les instances de la CCIAD. Déclamant sa reconnaissance, il a réitéré l’engagement du Meds et son soutien au président de la CCIAD, afin de faire de son magistère un grand moment de renouveau et de réussite de notre chambre consulaire. Sans lui tresser des lauriers, le Président du MEDS renseigne que depuis l’avènement d’Abdoulaye Sow, à la tête de l’institution consulaire, il a suscité beaucoup d’espoir. « Votre ouverture d’esprit, votre style de management, votre caractère de rassembleur et votre démarche inclusive nous rassurent », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : «vous avez insufflé un dynamisme nouveau à la CCIAD et nous sentons dès à présent, les lignes bouger. »

Pourquoi la CCIAD a réservé sa première visite au MEDS

Dans son intervention, le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD) Abdoulaye Sow, n’a pas tari d’éloges à l’endroit du président du Meds. « A la CCIAD à travers vos conseils avisés et vos appels constats à la sérénité nous a permis de retrouver une stabilité institutionnelle et, d’impulser une nouvelle dynamique à nos activités afin de faire jouer à la CCIAD pleinement son rôle de chambre leader au service du développement des entreprises », reconnait-il, sans ambages. « Aussi, ce n’est pas un hasard si nous avons débuté notre calendrier de rencontres avec les organisations du secteur privé les plus significatives par le MEDS », poursuit-il.

La raison ? Le président Sow est assuré que lui et sa délégation aura une oreille attentive et un soutien efficace de la part du MEDS.

Quid de la collaboration de la CCIAD avec le secteur privé ? « Notre stratégie est de privilégier la concertation avec l’ensemble des organisations professionnelles pour faire du secteur privé un acteur essentiel de la relance économique. C’est certainement la meilleure voie pour réussir un diagnostic sans complaisance de la situation en vue de trouver des solutions pertinentes aux difficultés de nos entreprises », a-t-il expliqué aux membres du MEDS.

Vers un accord de partenariat entre le MEDS et la CCIAD

« Le potentiel est là, chacune de nos organisations abat un travail de qualité mais le leadership demeure éclaté. C’est pourquoi, j’invite tout le monde au dialogue et à la concertation pour que le secteur privé sénégalais soit davantage un partenaire crédible face à l’Etat et aux investisseurs étrangers », plaide-t-il. Il s’est épanché sur l’économie nationale durement frappée par la pandémie de la Covid-19. «L’économie est aujourd’hui à la croisée des chemins, l’ensemble des efforts consentis ces derniers années par les entreprises et, qui se sont traduits par une croissance régulière de notre PIB sont menacés », a-t-il constaté. Idem pour les lueurs d’espoir pour une exploitation rapide de nos importantes ressources en pétroles et gaz s’éloignent.

Face à la conjecture internationale qui s’annonce difficile dans cette phase post Covid-19, Abdoulaye Sow est d’avis que la situation exige donc un secteur privé fort, uni et solidaire. Il propose, en rapport avec l’Etat, « de préparer de manière efficace un plan de relance à même de remettre le Sénégal sur une nouvelle trajectoire vers l’émergence.

Et la CCIAD compte sur l’engagement et le soutien du MEDS pour l’aider dans cette voie.

La rencontre s’est terminée sur une note d’espoir. Le MEDS et la CCIAD, dans le cadre de l’approfondissement de leurs relations, de collaboration, prévoient de conclure un accord de partenariat entre les deux institutions.

ParMEDS

Meds et la force Covid-19

Des membres du comité covid19 dirigé par le Général François Ndiaye se sont rendus dans la matinée de ce mercredi à Pikine. Mr le Président Mbagnick Diop membre du comité a participé aux différentes rencontres en banlieue Dakaroise: Pikine – Guediawaye et Rufisque… La force Covid 19 est sur le terrain pour superviser et vérifier si les distributions des kits sont bien réceptionnés à travers tout le Senegal.

ParMEDS

Meds: la stratégie de relance économique du senegal post-covid

Le comité scientifique du Meds s’est réuni en fin de semaine dernière au siège de l’organisation patronale sous la Présidence du Président Mbagnick Diop. Réunion axée sur les difficultés des entreprises impactées par la pandémie covid19 . L’occasion aussi pour le Meds  de présenter aux membres le document de référence du Mouvement sur la relance économique post covid19 . Document remis au Ministre Amadou Hott comme contribution du Meds sur la stratégie de relance économique du Senegal.

ParMEDS

MEDS, le président Mbagnick Diop réélu à l’unanimité

Le Mouvement des Entreprises du Sénégal – MEDS a organisé ce samedi 07 Mars au Radisson Blu la 20 session de son Assemblée Générale. A cette occasion , le Président Mbagnick Diop a été réélu à l’ unanimité pour un nouveau mandat de 05 ans. Le Bureau Exécutif et le Conseil d’ Administration du Mouvement Patronal ont été renouvelés. Pour rappel le Meds organisation patronal regroupe en son sein plusieurs milliers de PME / PMI et TPE et l’un des  piliers du Secteur Privé National.

ParMEDS

17e édition Conférence annuelle

la conférence annuelle du collectif des femmes chefs entreprises du MEDS s’est déroulée ce Samedi 29 février au Radisson Blu. elle avait pour thème « L’EDUCATION DANS L’ISLAM » avec El Hadj Tafsir Abdourakhmane Gaye comme conférencier.

ParMEDS

REVIVEZ L’ATELIER TRAINING DU MEDS

Fin de la 19e édition de l’Atelier training organisé par la Fondation Emploi jeune du MEDS en partenariat avec le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle. Rewmi.com vous donne rendez-vous les 4 et 5 février 2020 à l’hôtel King Fahd Palace.

 

08h 05mn: La salle du King Fahd Palace qui abrite l’atelier training est prise d’assaut par les forumistes

09h 30: Arrivée des officiels

09H 40: Intervention de Amath Soumaré, Présidenr de la Commission intelligence économique du Meds

O9h 50: Intervention de Jean François Vassas, Président Groupe Evolv

10H 00: Présentation de Guillaume Priso sur le positionnement d'une candidature

10H 10: Cérémonie officielle d'ouverture

10H 16: Discours du Président du Meds, Mbagnick Diop

10H 25: Discours du ministre de l'Emploi Dame Diop

10 45: Fin de la cérémonie officielle

11h 10mn: Début de l’atelier training

Mr Guillaume Priso reprend sa présentation sur  le "positionnement d'une candidature"

12h 20mn: M Mouhamet Kane traite du thème «Développement personnel »

13h 26 mn: Conclusions de l'atelier training par le président du Meds

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ParMEDS

Présentations de Vœux du MEDS 2020:DISCOURS DE  MONSIEUR  AMATH SOUMARE

DISCOURS DE  MONSIEUR  AMATH SOUMARE –  PRESIDENT COMMISSION INTELLIGENCE ECONOMIQUE, ARTIFICIELLE NOUVELLE ECONOMIE

 

  • Monsieur le Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal – MEDS,
  • Mesdames, Messieurs les Vice-Présidents
  • Monsieur le Secrétaire Général du MEDS,
  • Mesdames, Messieurs les membres du Bureau Exécutif et du Conseil d’Administration,
  • Mesdames, Messieurs les Membres du MEDS,
  • Mesdames, Messieurs,
  • Honorables Invités,

Le temps irréversible vient encore de faire son œuvre, l’année 2019 vient de  se clôturer et nous ouvrons ensemble, ici au MEDS, le chapitre d’une nouvelle décennie 2020-2030. A cet effet, il est d’usage de congratuler, de remotiver ses compagnons, pour leur fidélité, leur patience et dans le focus de la réalisation des objectifs du plan d’action prévisionnel.

Lire la suite

ParMEDS

19e Assises économiques du MEDS : les temps forts

Le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) a organisé, ce jeudi 12 septembre, la 19e session de ses assises économiques annuelles. Le  thème de cette année porte sur « L’avenir de notre monnaie commune : le franc CFA ». Les Assises économiques annuelles du Meds, présidées par Amadou Hott ministre de l’Economie, du Plan et de la de la Coopération visent à réfléchir sur la situation actuelle du franc CFA et son avenir. Mieux les Assises économiques, cuvée 2019, ambitionnent de « définir de nouvelles stratégies’’. Ce, pour faire face efficacement aux défis qui interpellent l’économie nationale et celle du continent africain».

15h 45:  Fin de la 19eme Session des Assises économiques du Mouvement des Entreprises du Sénégal (Meds).

15h 30: Mot de clôture du président du Meds

Mbagnick Diop, Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal  (Meds) a clôturé les travaux de la 19ème Session des Assises économiques du Meds. Il a remercié les autorités étatiques, les partenaires et les panélistes. Il a félicité et remercié à ses collègues du Meds, le comité scientifique du Meds. « On ne parle plus d’économie et d’entreprises  mais que de politique », a-t-il déploré, appelant à créer des  cadres d’échanges et de discussions pour parler Economie.

15h 15 mn: Reprise des travaux- Le SG du Meds, Modou Mboup fait la restitution des travaux

14H 00: Pause déjeuner

13h 00– Contributions et échanges

12h 00- Communication sur « Quelles conditions de réussite de l’ECO »

11h 35- Communication sur « les forces et faiblesses du Cfa »

11H 15-  Communication sur le « rôle de la monnaie dans l’économie »

11H 00: Débats et échanges

10H 5O- Communication de François Xavier Menye Ondo sur le thème générique: « l’avenir de notre monnaie, le Franc Cfa »

10H 45- Reprise des travaux

10H 16- Pause café

10H 05 – Discours du Ministre de l’Economie, du Plan et de la de la Coopération

Le ministre Amadou Hott, qui s’est félicité du choix du thème, a déclaré que le Meds est un creuset d’excellence. « L’économie monétaire ouest africaine est rythmée par une croissance soutenue dans un contexte économique difficile. L’ambition de Macky Sall, pour la phase II du Pse est d’aider lle secteur privé à tirer  l’économie nationale. Les Etats de la zone Uemoa sont conscients de la nécessité d’intégrer leur cadre économique. Le Gouvernement du Sénégal sera davantage aux côtés du secteur privé pour aider à renforcer la croissance et créer des emplois », a-t-il promis. Non sans préciser que les différentes contributions qui seront issues des débats apporteront un début de solutions et de réponses aux questionnements sur la monnaie Eco.

09h48mn– Mbagnick Diop prononce son mot d’ouverture

Monsieur le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération

Mesdames, Messieurs, Membres des Institutions et Organisations Publiques, 

Messieurs les Présidents des Organisations Patronales et professionnelles,

Mesdames, Messieurs, Membres des Organisations de travailleurs, 

Monsieur le Président de la CCIAD,

Honorables conseillers du CESE,

Honorables députés

Mesdames, messieurs les membres du MEDS,

Chers invités,

Les Assises Economiques Annuelles du Mouvement des Entreprises du Sénégal – MEDS se sont imposées au fil du temps, comme un rendez-vous annuel, dans un environnement de réflexion stratégique, d’innovation pour le développement économique et social du Sénégal.

Cette journée est un évènement économique de consensus majeur, qui regroupe toutes les composantes décisionnelles: secteur privé national et continental, pouvoirs publics, institutions financières nationale et internationale, les partenaires techniques et financiers du Sénégal, élus locaux, leaders d’opinion, décideurs économiques, organisations non gouvernementales, entre autres institutions…

C’est pourquoi, en contextualisant le sujet dans le cadre de la mise en œuvre des différentes politiques économiques et sociales du gouvernement, nous avons choisi cette année, un thème qui s’intitule : «L’AVENIR DE NOTRE MONNAIE, LE FRANC CFA: Rôle de la monnaie dans une économie, forces et faiblesses, compétitivité, et les conditions de réussite de l’ECO».

Cet échange technique est organisé au travers de panels interactifs d’envergure sur des problématiques qui interpellent les meilleurs experts locaux, régionaux et internationaux, dans une dynamique de recherches de solutions non théoriques, mais concrètes, stratégiques et innovantes au profit de nos économies.

Cette 19e édition est axée sur un thème significatif d’actualité, relatif à la monnaie comme instrument financier, qui est un ensemble de mécanismes, qui permettent à un pays d’organiser ses paiements et ses transactions au niveau local ou régionale, dans une perspective de croissance durable. Cette définition étymologique de la monnaie comme instrument financier est totalement différente du billet de Banque.

Cette nouvelle perspective monétaire permettra de partager nos visions et expériences communes, voire de repenser, positionner, enrichir le modèle actuel d’organisation de notre future monnaie commune, l’ECO.  Cette réflexion autour du rôle de la monnaie permettra de renforcer ensemble les mécanismes de financements des investissements de notre économie, aux fins de développer ensemble, une stratégie innovante et durable.

Monsieur le Ministre, 

Chers invités,

Le  « Franc CFA » Communauté Financière Africaine , couvre des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest, de l’Afrique Centrale et orientale. Cette monnaie de change est utilisée dans 14 pays d’Afrique articulé autour des trois (3) Banques Centrales, représentant l’ossature de l’espace économique de la « zone franc », constitué d’une mosaïque de peuples avec un grand marché de la zone franc,  de 170 000 000 d’habitants ou de consommateurs potentiels.

Le franc CFA est introduit en 1939 avant la seconde guerre mondiale, a été officiellement créé par un décret N°45-0136 du 26 décembre 1945 et formalisé en . Les objectifs du franc CFA demeurant non seulement, monétaires et économiques (restauration de l’autorité monétaire et économique de la France), mais aussi géopolitiques et d’influence stratégique.

La stabilité des prix est une variante importante en économie. Depuis 1996, le franc CFA reste aujourd’hui l’une des meilleures monnaies africaines, dans la gestion et ses objectifs de stabilité des prix. Elle connait le taux d’inflation le plus bas (1,5%) de la sous-région, un taux de croissance de 6-7% annuel et un meilleur respect des critères de convergences dans les 15 pays de la CEDEAO.

De profondes mutations d’Africanisation de la monnaie CFA, ont eu lieu dans la zone UEMOA dès 1972. Les Etats membres ont mis en place un plan d’adaptation institutionnelle monétaire. En 1974, avec l’arrivée du premier gouverneur Africain de la BCEAO, M. FADIGA, tous les postes de cadres ont été africanisés à 100% dès 1977 et tout personnel de la Banque Centrale doit obligatoirement être ressortissant des pays membres.

Monsieur le Ministre, 

Comme vous le savez, le mécanisme actuel du Franc CFA repose sur trente-deux (32) comptes d’opérations à travers le monde, dans dix (10) pays et dans huit (8) Devises différentes. Il dispose de compte d’opération avec la Banque Européenne, via la Banque de France. Il entretien en même temps des liens de convertibilité avec d’autres grandes Banques dans le monde, dont la Federal Reserve Bank des USA depuis 1967, pour sa convertibilité Dollar/CFA dans toutes les transactions dans la zone économique.

Malgré, les excellents efforts de gestion monétaire de l’Union, la monnaie CFA est très menacée par le manque de contrôle de changes avec les Etats riverains de la zone. En effet, les ressortissants de ces pays prennent le CFA comme devises. Ce trafic monétaire de toutes sortes constitue un des talons d’Achille de notre monnaie CFA. Le Blanchiment de Capitaux, le Financement du Terrorisme et toutes les transactions illicites et la criminalité financière des pays riverains s’opèrent en CFA «Devise»,  puisque convertible.

L’institution de contrôles stricts de changes, dans les transactions internationales, conformément à la Recommandation 16 de GAFI, serait une grande réalisation dans la conformité LBC de la zone CFA.

Monsieur le Ministre de l’Economie,

Mesdames, Messieurs, Chers invités, 

Au MEDS, depuis près de deux décennies, nous attirons l’attention des gouvernants, sur la grande mutation vers l’Economie de la Connaissance (Knowledge Economy).

Lorsque nous parlons de monnaie, nous sommes dans l’obligation de sortir un moment de notre nombrilisme et de constater, que le monde de la finance est en pleine et profonde métamorphose. Presque tous les pays du monde ont reconnu les transactions en Bitcoin. Toutes les grandes places Boursières réalisent des opérations en Bitcoin.

La mutation de la finance vers la Blockchain, les Crypto-devises, les transactions électroniques, imposent une réflexion stratégique sur le futur même de la composition de l’ECO, de notre masse monétaire, des comptes d’opérations et de convertibilité de monnaies locales, étant donné que toutes les grandes plateformes boursières réalisent des transactions en crypto devises. La Chine, l’une des plus grandes économies du monde est en train d’adosser sa monnaie YUAN sur la blockchain.

Aujourd’hui, nous assistons en temps réel à une grande mutation mondiale de la monnaie, avec l’économie qui se numérise et la monnaie qui se digitalise. La mise en place de l’ECO doit impérativement capitaliser stratégiquement cette grande révolution mondiale de la finance, qui d’après nos études et prévisions, se mettra sur orbite dès le deuxième semestre 2020.

Voir Memo remerciements ministres !

Avant de conclure, je voudrai rendre un hommage appuyé à monsieur le Ministre de l’Economie pour sa disponibilité et son engagement constant auprès du secteur privé. Je vous remercie vivement au nom du MEDS et du secteur privé dans son ensemble.

Monsieur le Ministre, vous êtes un homme d’écoute et de consensus. Technocrate, financier, mais aussi un homme discret et pragmatique. Avec votre sens de la gestion axée sur des résultats et des investissements internationaux, vous avez réussi à opérationnaliser la vision du Chef de l’Etat Macky SALL.

Encore une fois, grand merci Monsieur le Ministre.

Bienvenue A TOUS, à cette 19e session des Assises Economiques du MEDS ! Un Plein succès, d’Innovation et d’Intelligence Collective pour nos travaux !

Je vous remercie profondément de toute votre attention active

09h 45mn- Arrivée de Monsieur Amadou HOTT. Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération .

08h 45mn Arrivée des premiers invités

           

 

ParMEDS

Mercredi du MEDS du 07 août 2019

Le mercredi du MEDS du 07 août a vécu.

Mercredi qui a reçu plusieurs personnalités entre autres :

  • M. Oumar Seck – Chef de la Délégation de l’ACP
  • M. Abdoulaye Ndiaye – JS DISTRIBUTION
  • M. Mamadou Cissé – DHI

Lire la suite