8e Etage Immeuble Horizon, Cité Keur Gorgui
+221338250246
medssenegal@gmail.com

Les coulisses de la Présentation de vœux du Meds

Le pari de l'action

Les coulisses de la Présentation de vœux du Meds

Mbagnick Diop, Président du Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS), a prononcé ses vœux, à l’occasion des « Mercredis du Meds » tenu, hier, à l‘hôtel Radisson Blu. Après une année 2020 marquée par la crise sanitaire, le patron du MEDS a encouragé ses membres à poursuivre leurs actions en faveur de l’innovation, de l’intelligence artificielle et dans l’écosystème du numérique.

Chaque début de l’année est l’occasion pour le Meds de réunir tous ses adhérents pour une soirée des vœux. Organisée dans un cadre d’exception, marquée par une crise sanitaire, la cérémonie fut une occasion pour le patron du MEDS, de leur souhaiter une année de paix, de quiétude, de mobilité professionnelle et de bonification familiale. «En ce début de l’année 2021, c’est un réel bonheur et un immense plaisir de m’adresser à vous pour vous délivrer mon message de nouvel an. Pour nous du MEDS, le bonheur humain, la paix des cœurs et des âmes, ne proviennent que de la consolidation de la solidarité, de la fraternité et de l’unité qui font notre force. Aujourd’hui, nous devons, plus que jamais, être fiers de notre dynamisme qui fait de nos Entreprises des institutions qui comptent. Fort de son identité remarquable, le MEDS incarne et cultive à la fois la loyauté, l’innovation, la solidarité, le dévouement et le génie créateur, qui traduisent son ancrage, reflètent son ambition et singularisent son positionnement institutionnel », exprime-t-il. Et de poursuivre : « Que cette année soit pour vous et vos familles respectives, une année de stabilité, de paix, de succès, de prospérité, surtout de bonne santé et de consolidation des acquis ! Derrière ma modeste personne et grâce à votre confiance et votre soutien constant, le MEDS est devenu une institution symbolisant la créativité de l’entreprenariat sénégalais. Le MEDS est un acteur national majeur, dans le leadership des valeurs sociales, sociétales, économique, de créativité et d’innovation ».

« L’année a réservé de  mauvaises surprises, mais… »

Selon Mbagnick Diop, à  cet effet, le MEDS a toujours démontré avec succès, ses dimensions citoyennes, sociales et humanitaires. La philosophie de base du MEDS, était fondée sur le Pari de l’action. « Elle a conforté l’image d’une institution soucieuse de promouvoir des valeurs de courage, d’abnégation, d’esprit de sacrifice et de partenariat. Pour marquer la nouvelle décennie 2021, la philosophie du MEDS évolue vers le pari de l’innovation, de l’intelligence artificielle et dans l’écosystème du numérique. Le dynamisme du MEDS, sa contribution au développement économique et aux responsabilités sociales et sociétales, sont unanimement appréciés. Ceci constitue la somme de labeurs et d’expressions collectifs, d’une commune volonté de faire de l’économie d’entreprise, une réalité nationale », se félicite le président.

Revenant sur l’année écoulée, Mbagnick Diop est d’avis qu’elle a réservé de mauvaises surprises qui semble pertinent de communiquer sur les fortes convictions qui l’animent à cet instant même, dans ce contexte particulier que l’on traverse.

Le MEDS magnifie les qualités professionnelles de son Président

Le secrétaire général du MEDS, Modou Mboup  indique que cette tradition de présentation de vœux au Président du MEDS, loin d’être une simple formalité ou une convenance de bienséance, offre une occasion de communion, d’osmose et de fusion entre le Président du MEDS, les membres du MEDS et l’équipe administrative du mouvement. « Elle est aussi un moment privilégié d’introspective, d’évaluation du chemin de parcours et de projection des perspectives d’avenir. L’année 2020 qui vient de basculer dans la trappe du temps a été une année exceptionnellement rude qui a enregistré la crise économique la plus profonde que le monde ait connue depuis celle de 1929 », dit-il. A l’en croire, l’irruption inattendue du coronavirus a surpris le monde, bouleversé toutes les certitudes et secoué durement les fondements économiques du monde. « La pandémie COVID-19 qui n’a pratiquement épargné aucun pays a semé partout, douleur, chagrin, tristesse, désespoir et produit de centaines de milliers de morts, d’orphelins, de veufs et de veuves. A ce sombre tableau social et sanitaire s’est ajoutée une récession économique sans précédent avec la fermeture de milliers d’entreprises et des millions de travailleurs mis au chômage », regrette-t-il. Il fait noter que le Sénégal n’a pas été épargné mais fort heureusement, dès l’apparition du 1er cas de covid-19 le 2 mars 2020, le gouvernement a adopté des mesures énergiques pour venir en aide aux populations les plus vulnérables et soutenir les entreprises les plus impactées. « Ces mesures ont permis d’éviter le désastre économique. Certes, les dispositions adoptées par le gouvernement ont été salutaires mais la réaction du patronat sénégalais a été tout aussi efficace pour favoriser les résultats obtenus », se réjouit-il. Modou Mboup a loué  le rôle remarquable joué par M. Mbagnick Diop dans la formulation et la mise en œuvre de la riposte à la pandémie de la COVID-19. « Grâce à son entregent, ses talents de négociateurs, ses compétences de stratège et son  génie d’organisateur, il a dignement représenté le secteur privé au sein du comité de pilotage de la COVID-19. Pendant toute la durée de la crise, grâce à votre engagement, le MEDS a été le navire amiral du patronat », magnifie-t-il. Et de poursuivre : «  Le secteur privé national le doit reconnaissance et gratitude. Pour tous ses amis, ses collaborateurs et ses admirateurs, il  constitue une fierté ». Modou Mboup a loué les qualités professionnelles du MEDS qui de son avis, « sont reconnues de tous, vous êtes l’expression le plus achevé de l’homme bon. Humble, Généreux, toujours prêt à partager, vous concentrez en vous tout ce que l’humain doit être. Vous savez, pendant les instants de doute et de désespoir, trouver, pour chacun de vos interlocuteurs, le mot qui réconforte et la phrase qui galvanise. Vous incarnez les qualités qui fondent tout leadership : l’humidité, la discrétion, l’écoute, la fidélité et l’esprit de consensus ».

Les lauréats des Prix de meilleures start-up ont reçu leur chèque

En marge de la cérémonie de présentation de vœux du président Mbagnick Diop aux membres du MEDS, les lauréats qui ont remporté les Prix de meilleurs start-up, à l’occasion du salon de l’Innovation et du Numérique ont reçu leur chèque.  Boubacar Bâ, qui a remporté le premier Prix Futuriste 4.0 a empoché un million de FCfa. Thione Seck a gagné le premier prix de l’innovation digitale et a obtenu un cheque de 500 000 F Cfa. Malick Fall a gagné le prix de la meilleure start-up avec un cheque de 500 000F Cfa.

NGOYA NDIAYE

REWMI QUOTIDIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :