8e Etage Immeuble Horizon, Cité Keur Gorgui
+221338250246
medssenegal@gmail.com

Cérémonie de présentation de vœux du MEDS: le message du Président Mbagnick DIOP

Le pari de l'action

Cérémonie de présentation de vœux du MEDS: le message du Président Mbagnick DIOP

Comme chaque année, le premier « Mercredi du MEDS » a été l’occasion pour le Président du MEDS, Monsieur Mbagnick DIOP de présenter ses vœux aux membres.

Ci dessous le message du Président Mbagnick DIOP.

Mesdames, Messieurs du Bureau Exécutif,

Mesdames,  Messieurs du Conseil d’Administration,

Monsieur le Secrétaire Général,

Mesdames, Messieurs les membres du Comité Scientifique et Stratégique,

Mesdames,  Messieurs membres du staff du président

Messieurs les conseillers spéciaux,

Mesdames, Messieurs membres du MEDS,

Mesdames,  Messieurs, chers invités,

Au seuil du nouvel an, je suis heureux de vous adresser mon message de vœux.

L’année 2020 a été particulièrement éprouvante, en raison des impacts sévères de la pandémie COVID-19 sur les entreprises en particulier et l’économie nationale en général.

Je prie pour le repos de l’âme de nos morts et souhaite prompt rétablissement aux malades.

Rendons grâce à Dieu, de nous retrouver ici même au début de cette année 2021.

Vous devinez, par conséquent, la joie et l’immense fierté qui m’animent en souhaitant à chacune et à chacun d’entre vous une année de paix, de quiétude, de mobilité professionnelle et de bonification familiale.

En ce début de l’année 2021, c’est un réel bonheur et un immense plaisir de m’adresser à vous pour vous délivrer mon message de nouvel an.

Mesdames, Messieurs, chers invités,

Pour nous du MEDS, le bonheur humain, la paix des cœurs et des âmes, ne proviennent que de la consolidation de la solidarité, de la fraternité et de l’unité qui font notre force.

Aujourd’hui, nous devons, plus que jamais, être fiers de notre dynamisme qui fait de nos Entreprises des institutions qui comptent.

Fort de son identité remarquable, le MEDS incarne et cultive à la fois la loyauté, l’innovation, la solidarité,  le dévouement  et le génie créateur, qui traduisent son ancrage, reflètent son ambition et singularisent son positionnement institutionnel.

Que cette année soit pour vous et vos familles respectives, une année de stabilité, de paix, de succès, de prospérité, surtout de bonne santé et de consolidation des acquis !

Derrière ma modeste personne et grâce à votre confiance et votre soutien constant, le MEDS est devenu une institution symbolisant la créativité de l’entreprenariat sénégalais.

Le MEDS est un acteur national majeur, dans le leadership des valeurs sociales, sociétales, économique, de créativité et d’innovation. A cet effet, le MEDS a toujours démontré avec succès, ses dimensions citoyennes, sociales et humanitaires.

La philosophie de base du MEDS, était fondée sur le Pari de l’action. Elle a conforté l’image d’une institution soucieuse de promouvoir des valeurs de courage, d’abnégation, d’esprit de sacrifice et de partenariat. Pour marquer la nouvelle décennie 2021, la philosophie du MEDS évolue vers le pari de l’innovation, de l’intelligence artificielle et dans l’écosystème du numérique.

Le dynamisme du MEDS, sa contribution au développement économique et aux responsabilités sociales et sociétales, sont unanimement appréciés. Ceci constitue la somme de labeurs et d’expressions collectifs, d’une commune volonté de faire de l’économie d’entreprise, une réalité nationale.

Je vous invite aussi à avoir une pensée pieuse pour nos collègues et amis qui nous ont quittés et de formuler des prières pour que leur âme repose en paix.

Mes chers collègues, amis et partenaires,

Je voudrais partager avec vous un sentiment profond qui m’anime.

En effet, l’année qui vient de s’écouler nous a réservé de telles mauvaises surprises qu’il me semble pertinent de communiquer avec vous sur les fortes convictions qui m’animent à cet instant même, dans ce contexte particulier que nous traversons.

Ce ne sont donc pas des vœux que je souhaite partager avec vous aujourd’hui, mais de l’énergie et de la détermination.

Evidemment il y’a des événements sur lesquels nous ne  pouvons pas agir… mais nous pouvons agir sur nos réactions face à ces événements, sur notre façon de les vivre, de les considérer, de les formuler…

Le mot «  résilience » est devenu un mot à la mode, tellement trop et mal utilisé qu’il est devenu synonyme d’échec, souffrance et résignation.

A ce mot, je souhaite opposer ceux de RESISTANCE, CONSTANCE, PATIENCE, PERSEVERANCE… mais aussi parfois : INDULGENCE et INDIFFERENCE !

  • Résistance aux entraves occasionnées par cette terrible pandémie ou par les attaques de certains humains qui, ayant raté leur vie, tentent de détruire celle des autres…
  • Constance dans notre détermination à mener à bien ce que nous avons entamé, malgré les découragements, les jalousies, les mesquineries, les petites trahisons de ceux qui ne supportent pas de vous voir avancer, construire, exister…
  • Patience face aux retards provoqués par les événements, les gilets de toutes les couleurs, les confinements, les interdits…
  • Persévérance parce que cela ne va JAMAIS aussi vite que nous aurions voulu. Parce qu’il nous faut travailler, trouver des solutions alternatives avant que n’advienne la réalisation des objectifs. Parce que, parfois, pendant un temps, il va nous falloir faire le dos rond, nous obstiner en silence, presque en secret, pour conserver le cap, accepter de ne pas avoir tout de suite la vie rêvée que nous sommes en train de nous construire.
  • Indulgence envers ceux qui nous freinent, font semblant de nous aider en tirant vers le bas, ceux qui souffrent et croient trouver un soulagement en provoquant la souffrance… ceux qui n’aiment aucun autre succès que le leur.

Indulgence envers ceux qui n’ont pas notre exigence, qui ne vont pas assez vite, pas assez loin, pas assez avec les autres…

Mais indulgence aussi envers nous-mêmes, lorsque nous sommes  fatigués, irrités, impatients, distraits, oublieux, centrés sur nous-mêmes… lorsque nous ne sommes que des humains, avec des fragilités, des insuffisances ou des suffisances, lorsque nous ne savons pas écouter, lorsque nous nous sentons blessés ou humiliés par un avis, un conseil… qui n’a pour but que nous faire grandir.

  • Indifférence enfin devant les jugements hâtifs portés sur nos personnes, les haines injustifiées, souvent d’ailleurs provoquées, chez celui qui la manifeste, par le désamour de soi-même.

Voilà les quelques mots que je vous offre aujourd’hui, ce ne sont pas des vœux, mais des encouragements.

Il en manque beaucoup d’autres… Loyauté, confiance, amour… déjà envers vous-mêmes… vous verrez que les autres suivront naturellement.

Et aussi que la nature vous épargne, vous donne la force !

Je ne vous souhaite pas tout cela, je vous souhaite que VOUS le réalisiez…

Le bonheur n’est pas une situation, pas seulement, c’est un talent, un désir, au sens sacré du mot « désir ».

Et, pour finir, je veux demander pardon à ceux qui risquent de se reconnaitre dans certains des passages de ce texte et je souhaite leur dire : Oui, c’est bien à toi que je parle, c’est bien de toi que je parle.

Construisons-nous une belle année !

Ensemble pour un MEDS conquérant.

Bonne et heureuse année 2021 !

Que vive le MEDS!

Je vous remercie de votre aimable et avenante attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :