Discour de M. Mbagnick DIOP – Président MEDS

Bymeds2018

Discour de M. Mbagnick DIOP – Président MEDS

  • Monsieur le Premier Ministre,
  • Mesdames, Messieurs, les Ministres
  • Mesdames, Messieurs les Représentants du Corps Diplomatique et des Organisations Internationales
  • Mesdames, Messieurs les Présidents d’Organisations Professionnelles et Patronales
  • Monsieur le Représentant de l’Union Européenne
  • Mesdames, Messieurs les Directeurs Généraux
  • Mesdames, Messieurs les chefs d’entreprises
  • Mesdames, Messieurs les Membres du MEDS
  • Mesdames, Messieurs
  • Chers invités,

C’est pour moi un grand plaisir de vous accueillir, ce matin, à l’occasion des assises économiques et de la   8eAssemblée Générale annuelle du Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS).

 

Le MEDS est très honoré, Monsieur le Premier Ministre de votre présence à ses côtés, et vous présente ses sincères remerciements d’avoir accepté de présider la cérémonie d’ouverture de nos assises 2008, avec comme thème : « Quel avenir pour le patronat du SENEGAL »?.

Votre présence encore une fois parmi nous, témoigne de l’intérêt que vous portez à l’Entreprise et aux Entrepreneurs que nous sommes.

Permettez- moi de souhaiter la bienvenue à nos nombreux invités.

Mesdames, Messieurs

Voilà tout juste huit (08) ans, était porté sur les fonds baptismaux le Mouvement des Entreprises du Sénégal (MEDS), Organisation Patronale regroupant essentiellement des PME et des PMI dont   la devise est «  MEDS, le pari de l’action ».

Huit années d’existence pendant lesquelles le MEDS a atteint la maturité pour se hisser au rang des Organisations Professionnelles les plus représentatives et marquer de son empreinte l’espace économique sénégalais.

Dès sa naissance, le MEDS dont l’objectif principal est  de promouvoir l’investissement privé et le développement des PME / PMI, s’est révélé comme un mouvement de rupture et d’innovation :

  • rupture et innovation dans la philosophie
  • rupture et innovation dans la vision
  • rupture et innovation dans l’action.
  • rupture et vision dans la démarche

Il s’est également imposé comme une force de propositions et d’initiatives.

En effet, l’ambition de notre mouvement est de densifier le réseau  des PME / PMI de notre pays par la promotion de l’entreprenariat et la mobilisation du potentiel national d’investissement vers les secteurs productifs et ceux à forte valeur ajoutée.

Notre projet, c’est de faire de notre pays un vaste champ où prospère l’initiative privée. Cette option découle de notre conviction selon laquelle  en dehors de l’entreprise, point de développement.

C’est pourquoi, le Mouvement des Entreprises du Sénégal attache une grande importance au développement de la culture entreprenariale dans notre pays  et à la promotion de l’esprit d’entreprise.

Notre grande ambition, c’est de produire l’homme d’affaires du XXIe siècle qui, à partir d’une vision partagée avec les pouvoirs publics, pourra propulser notre pays au rang des économies les plus performantes.

  • Le MEDS c’est huit ans de réalisme
  • Le MEDS c’est huit ans d’engagement
  • Le MEDS c’est huit ans au service de l’entreprise Sénégalaise
  • Le MEDS c’est huit ans d’innovation et d’action

C’est pourquoi nous travaillons à l’avènement d’un patronat fort, structuré, capable de peser sur les décisions de l’Etat.

Nous avons besoin de ce patronat combatif pour défendre les intérêts de l’entreprise et exprimer nos positions devant tous les partenaires.

Hors, la situation actuelle, Mesdames, Messieurs, caractérisée par la multiplicité des Organisations Professionnelles patronales ne milite pas toujours en faveur de ce patronat fort que nous appelons de nos vœux.

Bien au contraire, elle contribue à la dispersion des forces et parfois, conduit à la fragilisation sur des Chefs d’Entreprises.

Elle brouille surtout la lisibilité de l’espace économique et affaiblit la position du patronat devant ces différents interlocuteurs.

Nous devons donc remédier à cet à état des faits, car toutes nos organisations ont les mêmes missions et les mêmes objectifs ; elles oeuvrent pour les mêmes buts et sont toutes engagées au service de  la défense de l’entreprise nationale.

Nous avons plus de raisons d’être unis que d’être divisés.

Nous devons regarder vers la même direction et faire de nos différentes sensibilités, des complémentarités.

C’est pour cette raison que le Mouvement des Entreprises du SENEGAL (MEDS) a décidé cette année, dans le cadre de ses assises économiques, de proposer à toutes les organisations professionnelles patronales de réfléchir et d’échanger autour du thème : « Quel avenir pour le Patronat du SENEGAL ».

Mesdames Messieurs,

Avant de poursuivre mon propos, je voudrais remercier toutes les organisations patronales qui ont répondu à notre invitation à participer à ses assises. Je voudrais leur exprimer ma gratitude et ma reconnaissance pour cette marque d’estime.

En effet, ces assises, à mon sens, doivent être une opportunité pour procéder à une analyse  objective de notre situation.

Cette analyse doit viser à déceler nos forces et nos faiblesses et de dégager les perspectives souhaitables.

En particulier, nous devons étudier, sans préjugé, les conséquences de la dispersion actuelle du patronat, sur notre statut face au Gouvernement et aux autres partenaires.

Notre souhait est qu’a l’issue de ces assises, nous aboutissions à des consensus forts, capables de renforcer la position du patronat national.

Mesdames, Messieurs

Sur un autre registre, concernant ses relations avec les pouvoirs publics, le MEDS appuie fortement la Stratégie de Croissance Accélérée (SCA) adoptée par le Gouvernement et qui confère aux opérateurs privés et à l’entreprise, un rôle central dans la réalisation de l’objectif de croissance à deux (2) chiffres.

Comme il l’a toujours fait, le MEDS jouera le rôle qui est le sien pour l’avènement d’un Sénégal émergent à l’horizon 2015.

Nous continuerons également de participer à toutes les concertations avec le gouvernement afin de défendre l’entreprise et de trouver des solutions aux obstacles qui peuvent freiner ou ralentir le rythme et le volume des investissements au Sénégal.

A cet égard, nous nous réjouissons de l’ouverture, par  le Gouvernement, d’espaces de dialogue et de concertation comme le Conseil Présidentiel de l’Investissement dont les décisions ont largement contribué  à améliorer l’environnement des Affaires.

Nous appuyons également les mesures prises pour encourager le Partenariat – Public – Privé (PPP), cette technique qui permet au secteur privé d’avoir de nouvelles opportunités d’intervention.

Enfin, nous encourageons  toutes les initiatives de l’Etat qui vont dans le sens de l’allégement des charges des entreprises et de l’amélioration de la compétitivité.

Dans ce cadre, nous saluons la décision du Président de la République d’amener à 25% l’Impôt sur les sociétés (IS).

Mesdames, Messieurs

Si je ne me suis pas attardé sur le bilan du MEDS, c’est parce qu’un rapport d’activités vous sera présenté l’après midi.

A cette occasion, vous aurez l’opportunité d’apprécier les réalisations du MEDS depuis notre dernière Assemblée Générale, tenue dans cette salle, au mois d’avril 2007.

Avant de terminer, je voudrais remercier et renouveler ma reconnaissance à son excellence Monsieur le Premier Ministre dont la présence, dans cette salle  à nos côtés, est pour nous une source d’inspiration intarissable et un motif d’encouragement sans égal.

Nos remerciements vont également à tous les membres du Gouvernement qui ont tenu à honorer de leur présence   notre Assemblée Générale.

Mes remerciements s’adressent, par ailleurs, à nos représentants à l’extérieur qui ont fait le déplacement sur Dakar et à tous ceux qui ont répondu à notre invitation pour nous apporter  leur soutien.

Je remercie également les membres du MEDS pour leur abnégation et leur engagement sans lesquels notre Mouvement n’aurait pas parcouru un si long chemin en si peu de temps.

Ensemble nous relèverons le Pari de l’Action.

Je vous remercie tous, amis et sympathisants.

Merci de votre attention

About the author

meds2018 administrator

Leave a Reply

%d bloggers like this: